Service militaire

« C’est long, c’est dur, et il n’y a que les hommes en font. Qu’est-ce que c’est ? » Réponse :

Le service militaire

Pour rappel, nous n’avons pas d’opinion sur la façon dont vous gérez l’obligation de servir. La permanence est au service de toutes les personnes concernées.

Cette rubrique a 3 pages d’articles


Suivez aussi les sous-rubriques ci-dessous

Articles publiés dans cette rubrique

jeudi 19 février 2015
par  C. Barbey

Exemptions partielles ou totales pour raisons de santé

Disons-le d’emblée : nous n’avons pas la solution miracle. Si elle existait, nous la proclamerions sur tous les toits. Tout dépend des médecins, des psychiatres et des officiers que vous aurez en face de vous.
Cet article traite de l’exemption du service pour raisons de santé, temporairement ou (...)

vendredi 6 février 2015
par  C. Barbey

Exemptions pour raisons psychiques

Sauf en début d’école de recrue, nous ne répondons par téléphone aux questions concernant les exemptions psychiatriques qu’une fois que vous aurez lu ces pages. En principe, toutes les informations dont vous avez besoin sont dans les lignes qui suivent .
Il y a cela deux raisons :
> Nous ne sommes (...)

jeudi 19 février 2015
par  C. Barbey

Exemptions pour certaines professions

Certaines professions sont exemptées du service militaire ou du service civil Cet article concerne certaines personnes exerçant certaines professions spécifiques et qui à certaines conditions n’ont pas à servir dans l’armée ou au service civil. Il ne concerne pas les reports de service pour motifs (...)

vendredi 6 février 2015
par  C. Barbey

Exemptions pour des raisons liées à la sexualité, aux orientations sexuelles et à l’indentité de genre.

C’est article est à prendre avec recul et égards.
L’homosexualité et la bisexualité ne sont pas, en elles-mêmes, des motifs d’inaptitude à l’armée, l’armée ne peut se permettre ce genre de discriminations. Par contre, cela peut assez facilement le devenir, en particulier s’il y a de sérieux risques que (...)

samedi 28 février 2015
par  C. Barbey

Exemptions pour casier judiciaire, extrémisme ou actes de violences

Depuis quelques années, l’armée tend à exclure ou à ne pas recruter les personnes condamnées pour des crimes ou des délits ou connues pour soutenir l’extrémisme violent. Références légales : Laam 21 et 22 et OMI 32 et suivants. Elle a pour se faire libre accès au casier judiciaire.
Il convient de dire à ce (...)