Dispositions communes : Journée d’info, Recrutement, Nationalité(s), Maladies.

Ce qui suit s’applique de façon similaires aux militaires et aux civilistes.

Cette rubrique compte 5 articles.

Ce qui concerne les indemnités pour perte de gain (l’APG) est ici.

Suivre les liens pour les articles sur le plan de carrière et celui sur les obligations professionnelles.


Articles publiés dans cette rubrique

lundi 24 novembre 2014
par  C. Barbey

La journée d’information

La journée d’information est presque ce qu’elle dite être... Elle est obligatoire et c’est l’occasion de vous remettre votre livret de service. La convocation contient certains documents qu’il faut amener remplis, éventuellement accompagnés de certificats médicaux.
L’armée essaie de vous faire faire (...)

lundi 24 novembre 2014
par  C. Barbey

Le recrutement

C’est un peu là que tout commence, mais on ne sait pas toujours où cela fini...
Lisez-aussi (ou prenez avec vous) l’anticorps d’armée, brochure du GSsA pour le recrutement et les militaires.
Présentation générale
L’armée refuse environ 35% des personnes soumises au recrutement. Elle perd encore durant (...)

lundi 12 janvier 2015
par  C. Barbey

Doubles-Nationaux

Les personnes disposant d’une double nationalité peuvent à certaines conditions, décider dans quel pays elles effectueront leur service civil ou militaire.
Le principe : Si vous résidez en Suisse, vous devrez accomplir en Suisse vos obligations militaires (ou le service civil, donc !). Et cela sauf (...)

lundi 12 janvier 2015
par  C. Barbey

Naturalisation

Vous souhaitez devenir Suisse, mais en évitant la corvée militaire et ses diverses conséquences. La procédure de naturalisation dure environ dix-huit mois. Mais c’est à vous de le vérifier auprès de votre commune, cette durée varie d’une commune et d’un canton à l’autre.
Le recrutement doit (...)

jeudi 1er janvier 2015
par  C. Barbey

Problèmes médicaux à l’armée, au service civil et assurance militaire

Cet article est encore une ébauche. Il traite des problèmes médicaux au sein de l’armée ou au service civil. Il ne traite pas directement des exemptions de service pour raisons médicales physiques, psychiques ou autres (voir les articles à ce propos dans la rubrique « service militaire »).
Des fois (...)